Engrais Nutrisolv®

AGRI LOGIC SYSTEMES  développe en Calédonie depuis une dizaine d’année des systèmes de culture hors sol qui peuvent permettre jusqu’à 30% d’économie d’eau et d’engrais quand ils sont en circuits fermés. Cette technique de recyclage est jusque-là peu utilisée car La teneur moyenne en magnésium des eaux d’irrigation calédoniennes est souvent très élevée.

Afin de rendre possible le recyclage intégral des eaux de drainage AGRI LOGIC SYSTEMES  à mis au point d’une gamme d’engrais hydrosolubles  : le NUTRISOLV®, hautement dosés en fer et oligo-éléments et spécialement équilibrés en NPK  94287b4e27768ec00a7a74aa095e3aeeet Mgo. Leurs formulations, sont en meilleure adéquation avec l’eau d’irrigation employée pour les systèmes hydroponiques calédoniens en circuits fermés et permettent  d’optimiser les équilibres minéraux des solutions récupérées, afin de les réinjecter à 100% sans dérives chimiques.

Deux formulations sont proposées :

  • SOLU-K1 pour les cultures à faibles besoins nutritifs conduites à basses conductivités (salades, autres légumes feuilles)
  • SOLU-K2 pour les cultures à plus forts besoins nutritifs conduites avec de fortes conductivités (tomates, autres légumes fruits).

Les composants de l’engrais SOLU-K sont issus de complexes hydrosolubles haut de gamme et de matières premières nobles comme : nitrate de potasse, phosphates  mono-ammonique et mono-potassique qui sont des acidifiants. Les oligo-éléments sont tous chélatés.

Ces engrais solubles sont tous non comburants et peuvent être transportés et stockés sans précautions spéciales  dédiées aux produits comburants. Ils peuvent être apportés par tous les systèmes de fertilisation : goutte à goutte, aspersion…

I- SOLU-K1 : LA FORMULE SPÉCIALE EAUX MAGNÉSIENNES POUR LA CULTURE DE PLANTES À BASSES CONDUCTIVITÉS :

8 – 13 – 41.5 – 0 + Fe(EDTA) 0,25% + OE(EDTA)

Le SOLU-K1 est indiqué pour les cultures à cycles rapides comme les salades et autres légumes feuilles. Sa formulation présente deux avantages :

  • hautement dosée en fer
  • composée d’un complexe de macro et micronutriments en adéquation avec les besoins des végétaux.

Les proportions de nutriments ont été étudiées pour obtenir un rapport K/ca+mg satisfaisant notamment dans les cas où l’eau de départ est magnésienne. Ces équilibres permettent d’obtenir des résultats optimaux en termes de rendements, de qualité de produits, mais aussi de rééquilibrage des eaux de drainage recyclées.

Ce double avantage permet une amélioration significative de la rentabilité d’une installation hors sol.

COMPOSITION                                                                                                    

Engrais NPK 8-13-41.5 avec oligo-éléments pour solution à EC<1.5ms / Engrais CE de mélange / Equilibre EC. gr/L : 1.35 à 1 gr/L

MACRO ELEMENTS

Azote (N)  dont :

8,00%

          Ø  Azote (N) ammoniacal

1,00%

          Ø  Azote (N) nitrique

7,00%

Anhydride phosphorique (P2O5) soluble dans le citrate d’ammonium neutre et dans l’eau DFHG

13,00%

Oxyde de potassium (K2O) soluble eau

41,50%

OLIGO ELEMENTS

Fer (Fe) chélaté par l’EDTA soluble eau

0,25%

Bore (B) soluble eau

0,0325%

Cuivre (Cu) chélaté par l’EDTA soluble eau

0,0063%

Manganèse (Mn) chélaté par l’EDTA soluble eau

0,0360%

Molybdène (Mo) soluble eau

0,0066%

Zinc (Zn) chélaté par l’EDTA soluble eau

0,0300%

CONSEILS D’UTILISATION                                                                                            

Préconisations

Les doses d’emplois sont fonction de la culture envisagée, de la saison, de la composition de l’eau et du type de substrat employé. Pour une assistance à la carte, notre service technique vous propose de calculer les bons dosages, grâce à son laboratoire d’analyses rapides d’eaux d’irrigation.

Préparation des solutions

On prépare le plus souvent une solution concentrée appelée solution mère, que l’on injecte à l’aide de pompes doseuses dans le réseau d’arrosage afin d’obtenir la solution fille.

La solution mère

Les sels qui composent les engrais SOLUK ont des limites de solubilité qui dépendent de la température. Dans de l’eau distillée, le SK1 se dissout à 290g/l à 10 degrés et à 500g/l à 30 degrés. Si l’on concentre au maximum, lorsque la température baisse, il y a surconcentration et dépôt. En pratique, on essaie de ne pas dépasser 200 à 250g/l à 20 degrés, la sécurité est de 150g/l.